Chapitre 13

~ Just a dream ~

~But a wonderful dream ~


19-08-2017_14-16-14Enveloppée dans la couverture, j'ai pas mal de difficulté à m'endormir. Colleen nous a toutes les deux défendues, c'était génial. Pourtant, je suis en train de pleurer, comme une gamine. Tout ça parce que ma mère ne me comprends jamais. On dirait qu'elle ne souhaite pas me voir heureuse. Je ne comprendrai jamais. Sérieusement, j'ai le droit d'être moi, et pas une pâle copie d'elle-même... En essayant de me calmer, je laisse le sommeil m'emporter peu à peu.

Rêve :

13-08-2017_16-44-14

 

- Hé arrête ! Argh mais j'vais perdre là !

- C'est moi qui va gagner, Colleen ! Hé hé !

La maison de Colleen n'est pas identique à aujourd'hui. Les meubles sont parfois différents, la peinture également. Ma meilleure amie et moi, nous avons encore treize ans. Ses cheveux sont châtains clair, et une tresse traverse son front. Elle a bien changé, depuis !

13-08-2017_16-44-01

 

- MAIS ! J'ai perdu, raaah !

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Colleen. En réalité, je n'ai pas encore treize ans pour ma part, car Colleen a plusieurs mois en avance sur moi. Elle jette la manette sur le canapé, en soupirant, mais ne peut retenir un éclat de rire. Elle se lève finalement et s'adosse à un plan de travail de la cuisine.

13-08-2017_16-45-05

 

- Passe moi les ingrédients en haut du frigo, steup ! J'veux que le gâteau soit divin !

13-08-2017_16-45-08

 

Je donne donc ce que demande Colleen. Elle verse plusieurs choses dans le saladier, en mélangeant énergiquement. Je sais qu'elle n'a jamais fait à manger hormis des salades et des sandwiches ! Je me demande si ça va être... Mangeable.

 

13-08-2017_16-45-28

- T'es sûre qu'on doit mettre de l'huile, du sirop d'érable et du rhum dans un gâteau ?

- Bah bien sûr c'est évident !

-... Même de la bière, Colleen ?

- Mais oui ! Suis le chef, Iris !

13-08-2017_16-45-43

Colleen soulève le saladier. Peut être qu'en effet, on doit mettre de la bière ! Je demanderais à Papa ce soir. Elle le pose à côté du four et se tourne vers moi.

13-08-2017_16-47-40

 

- Yeah, c'est la fête ! On a pas besoin d'aller à la soirée maquillage de Stacy pour s'amuser, Iris !

- Mais je n'ai JAMAIS voulu aller avec elle !

- Heureusement, tu craindrais trop sinon.

13-08-2017_16-46-44

On prends un selfie en rigolant comme des baleines. J'ai hâte de raconter ma journée à Papa. Il nous a promis qu'on irait au cinéma un jour. On achètera un max de pop corn sucré ! Je sais qu'il sera toujours là pour nous faire plaisir. Après tout, Colleen n'a plus son père. Moi, j'ai la chance de l'avoir, et on ne se quittera jamais lui et moi. Maman m'est en revanche trop indifférente.

13-08-2017_16-48-24

Colleen enfourne le gâteau. Une odeur particulière envahit la pièce, mais ça ne veut rien dire, si ?

13-08-2017_16-49-24

Elle le range dans le frigo pour qu'il refroidisse un peu, et se tourne vers moi, en proposant :

- On va sur la terrasse se poser un peu ?

13-08-2017_16-51-03

 

Nous regardons la vue en souriant. Newcrest, c'est vraiment une super belle ville. J'y ai toujours vécu, j'y ai rencontré mon amie. C'est génial.

13-08-2017_16-51-56

Je me recule et m'affale quelques minutes sur le fauteuil panda adorable. J'aimerais bien en avoir un, moi aussi. Colleen a de la chance d'avoir une si belle maison...! Mais la mienne n'est pas mal non plus.

13-08-2017_16-52-28

Ma meilleure amie me serre dans ses bras. Ses cheveux sentent bon le shampoing à la fraise. Moi, je me sens enfantine avec mes deux couettes, pourtant je suis probablement la fille la plus mature de mon collège...

13-08-2017_16-50-49

Elle commence à peindre un peu, sur son fidèle chevalet de bois. Quant à moi, je commence à chantonner quelques comptines comme l'araignée Gispy, tout en riant. C'est un jour parfait, ici.

13-08-2017_16-53-54

Colleen a coupé deux belles parts de gâteau pour chacune d'entre nous. Je rêvasse un peu avant de manger. J'aimerais bien me teindre les cheveux ! J'ai vu des tubes bleus dans la salle de bain de Colleen. Qui sait ce qu'elle voudra faire... Moi, j'aime bien les teintes violettes... Ou turquoises ? J'hésite.

13-08-2017_16-54-01

Dès nos premières bouchées, nous étirons une grande grimace de dégoût. Colleen se retient de ne pas recracher, tandis que je cours jusqu'à la cuisine, écoeurée.

13-08-2017_16-55-50

 

Je recrache le morceau de gâteau et avale un grand verre d'eau. Je savais que la bière n'était pas bonne pour ça. Ni l'huile. Ni rien de ce que Colleen a pu mettre, sauf la farine et le lait...13-08-2017_16-57-53

- Désolée ma belle, j'ai failli t'empoisonner là !

- Pas grave, je me vengerai ! Haha...

- C'est ce qu'on va voir !

13-08-2017_17-19-44

 

Nous nous asseyons sur le lit de Colleen et continuons à bavarder et à nous amuser. Ne plus jamais laisser mon amie faire la cuisine. Leçon à retenir. Soudain, ma vision se brouille, comme de l'eau. La voix de mon amie devient inaudible, et il fait tout noir...

 

19-08-2017_14-17-25

 

Je me réveille brusquement. La nuit est sur le point de se lever. Ce rêve était comme réel... Les images étaient exactement les mêmes que le véritable événement ! Ce gâteau dégoûtant, cette partie de jeu, la tenue de Colleen, la coloration dans le placard. Tout. Peut être qu'un jour... Je rêverais de Papa. Il me manque beaucoup trop...

19-08-2017_14-17-57

 

Machinalement, j'allume mon téléphone et commence à composer un numéro bien familier. Après quelques sonneries longues, le bouton devient vert, et j'entends une voix ensommeillée :

- Oui, allô ? *baillements*

- Tu me manques, tu penses pouvoir venir chez moi...?

- J'arrive tout de suite.

19-08-2017_14-18-27

 

Voir la silhouette aux cheveux turquoises de Colleen me fait sourire. Elle est habillée, et la magie du maquillage cache son air fatigué. Elle sourit et m'enlace en guise de salutations.

19-08-2017_14-20-58

 

Je propose un bol de céréales à Colleen, mais elle refuse poliment, en pianotant sur son téléphone. Je commence quant à moi en manger. Chaque chose que je peux faire est meilleure en compagnie de ma meilleure amie.

- J'ai rêvé de ta fête d'anniversaire pour tes treize ans.

- Oh ça date ! Mais c'était pas mal cool. Hormis ma gueule.

- Non, mais c'était identique au souvenir !

- Ça arrive.

19-08-2017_14-21-40

 

- J'enfile mes vêtements et je te rejoins. Faut pas que ma daronne te chope ici... Elle pêterait un plomb.

- Clair, cinq sur cinq commandant Turner !

19-08-2017_14-24-05

 

On se pose sur le canapé en soupirant. Je ne peux m'empêcher d'admirer un instant les tatouages de Colleen. Je me souviens encore le jour où elle est rentrée ainsi ornée... Sa mère n'était pas très heureuse que cela se soit fait dans le secret.

- Merci pour hier.

- De rien poulette. Elle n'a pas le droit d'insulter ma mère ou ton père ! C'est qu'une... Je ne vais rien dire, ce serait trop long d'énumérer toute la liste d'insultes.

- On peut sortir prendre l'air si tu veux ?

- Ouais. Grave.

19-08-2017_14-25-39

 

Je descends les marches. J'ai laissé ma guitare dehors, on aurait pu me la prendre, mais elle n'a pas bougé. Heureusement !

19-08-2017_14-26-50

 

- Allez mademoiselle, on chante, et on danse !

- Sérieusement ? T'es mon soldat, mon agent...

- Disons le franchement : Iris, tu peux m'appeler dieu.

- Ha ha, très drôle... dis-je en grattant les cordes sur des airs communs.

19-08-2017_14-27-30

 

Après que j'aie joué, Colleen me montre quelques trucs sur son téléphone. Des vidéos, des photos. Rien de bien fou, mais j'apprécie d'échanger avec elle.

19-08-2017_14-28-00

- Ce soir, on pourrait sortir ?

- Carrément ! Je te propose de se rendre aux grandes plaines de San Myshunoooo, yeah baby !

- Ha ha, d'accord !

19-08-2017_14-28-43

Nous prenons un selfie, sur lequel Colleen ne manque pas de faire une grimace idiote. Je ris, puis sursaute en voyant l'heure. Mince !

19-08-2017_14-33-24

 

- Va falloir que j'aille en cours...

- Ok poulette, je te laisse !

19-08-2017_14-36-32

19-08-2017_14-39-39

 

Colleen s'en va directement. Je soupire. Je repense à Papa.

Il était tout pour moi. Quand je pleurais, il me consolait, quand je m'énervais, il me calmait, quand je rigolais, il m'imitait. Peu importe les désirs fous que j'avais, il les réalisait. Je voudrais retourner dans le passé pour le voir de nouveau, mais ce n'est pas possible. Si seulement j'avais agis ! Déprimée, j'attends que mon bus arrive pour aller au lycée.

Quelques heures plus tard :

19-08-2017_14-40-28

 

Je rentre des cours tout autant déprimée qu'avant. Je n'ai pas parlé, j'ai mangé seule. Mes professeurs ont l'air d'avoir remarqué que je n'allais pas bien, mais ils n'ont rien dit. Il vaut peut être mieux, tout compte fait.

19-08-2017_14-44-22

 

Je me rends comme prévu aux plaines de San Myshuno, où m'attends déjà ma meilleure amie, adossée à une barrière. Elle perd son sourire lorsqu'elle voit mon air déprimé, et s'approche de moi, inquiète.

- Iris... Ça va ?

- Non, non. Plus rien ne va ! Papa me manque, Colleen. Il me manque, il me manque, j'ai rien fait pour le sauver ! Je ne lui ai même pas dit AU REVOIR ! Colleen...

19-08-2017_14-44-32

 

- Calme toi. Ce n'est pas de ta faute si il est mort, ni de la tienne. C'est juste ce connard de chauffard qui s'en est sorti. Et je te promets de lui péter la gueule si je le vois.

- Mais je suis à bout. Ma mère veut même pas que je te voie.

- Et tu me vois quand même...!

19-08-2017_14-46-24

 

Peu rassurée, je suis Colleen. Je ne sais ni où elle veut m'emmener, ni ce qu'elle veut faire, mais je suis quand même le mouvement.

19-08-2017_14-46-5619-08-2017_14-47-08

Elle court bien trop vite ! Je prends mon courage à deux mains et pique un sprint pour la rattraper. Mieux vaut que je ne traîne pas comme un chiffon...

19-08-2017_14-47-18

 

Je la rejoins enfin devant le stand de nourriture. Je ne sais plus de quel pays ça vient, mais qu'importe. Nous commandons à manger, car nos estomacs crient famine.

19-08-2017_14-48-54

 

J'ai finis mon assiette en première, et Colleen avale ses dernières bouchées également. Tout en mastiquant un bout de légume, elle me dit :

- Il y a un coin sympa là bas, ça te tente ?

- Carrément.

19-08-2017_15-09-00

 

C'est ainsi qu'on se retrouve assises à un joli bar dans la nature. C'est vraiment un bel endroit. Comme toujours, ma meilleure amie salue le barman. Elle a des contacts, en même temps. Et elle n'est presque jamais chez elle plus d'une heure ! Toujours en vadrouille, à faire des conneries. C'est pour ça que je l'aime.

19-08-2017_15-10-1819-08-2017_15-10-43

Nous commandons nos boissons respectives. Le rouquin essaie de faire le malin à agiter la préparation comme n'importe quoi, mais j'ai un peu peur que tout s'éclate par terre. Je ne lui fait pas confiance.

19-08-2017_15-11-3019-08-2017_15-11-43

J'esquisse un sourire et bois le contenu du verre que l'on me tends, tandis que Colleen a déjà presque tout bu. La connaissant, je sais qu'elle meurt d'envie de commander une deuxième fois, mais je sais tout comme elle qu'elle va être bourrée plus vite que n'importe qui !

19-08-2017_15-16-29

 

Après s'être posées au bar, nous nous éloignons. Elle me serre dans ses bras, ses longs cheveux turquoises se mélangent aux miens. Je me rappelle encore de nos années de gamines. Je ne saurais dire si j'ai été héroïque, mais en tout cas, j'ai fais le premier pas !

19-08-2017_15-13-45

 

Nous courrons à travers l'herbe verdoyante en riant. On "fait la course", comme de parfaites gamines de six ans. C'est tellement bien de se défouler. J'en oublie presque les larmes qui ont coulé sur mes joues tout à l'heure.

19-08-2017_15-15-00

 

Près de l'étang, un carton rempli de babioles est abandonné. Je me penche et fouille, curieuse de voir ce que l'on peut trouver en guise de trésor. Finalement, au milieu de vieux livres d'écoles, on peut trouver quelques affiches et une boule de neige. Intéressant...

Il va bientôt falloir rentrer, malheureusement.


Fin du chapitreuh. :o

Promis, dans les deux suivants, on aura de l'actioooooooooooooooon :D (Et de nouveaux personnages :p)