Chapitre 18

 

♫ Fête du lycée 


22-10-2017_02-01-23

  Je me réveille vers 10h30. J'ai toute l'après midi pour me préparer, réfléchir à ce quil se passera ce soir. Sans Heather et Colleen, je ne serais pas allée à cette fête. Voir Vanessa, Madison et Stacy me donne la gerbe. Et devoir emmener Sophie est encore pire. Mais je suis sûre que ça va être une bonne expérience... Et puis, je me dois de bien jouer. Même pas pour les élèves, juste pour montrer à mon père que je peux rester sa petite fille joyeuse. Il faut qu'il soit fier de moi, du haut des étoiles...

23-10-2017_00-35-30

 

Je me débarasse de mon pyjama, qui me tiens beaucoup trop chaud en cet été. Une douche fraîche et rapide me réveille un peu, parce que j'étais encore à moitié endormie. Plus que ce soir, et je passe un mois et quelques loin du lycée...! Et puis, j'ai bientôt seize ans. Je m'approche grandement de la majorité... Vivement que je puisse me barrer de cette maison de fous.

23-10-2017_00-37-20

 

Je me sers un verre de lait froid, sans manger rien. J'ai un peu la boule au ventre. Mieux vaut que je ne remplisse pas trop mon estomac, si c'est pour tout vomr ensuite, ce serait dommage quand même.

23-10-2017_00-39-05

 

Après avoir bu ma boisson, je retourne dans ma chambre et attrape mon violon. Je ne me fais pas d'illusions. J'ai bien compris que je ne suis pas une très bonne violoniste, mais mieux vaut tout faire pour bien m'entraîner.

23-10-2017_00-39-4323-10-2017_00-42-26

 

 

La musique. C'est quelque chose qui a toujours existé, qui a charmé tout le monde. Ça a traversé le temps, charmé les coeurs. Il y en a pour tout le monde, et ça c'est merveilleux...

23-10-2017_00-45-49

 

Une heure après, lorsque j'ai fini de jouer, je sors à l'extérieur. Il fait beau, aujourd'hui. Et j'aime bien me ballader, c'est rare, mais si reposant.

23-10-2017_00-46-24

 

Je commence à marcher de plus en plus vite. Peu à peu, mes pas sont si rapides qu'on peut dire que je cours... Je me sens bien. Une légère brise rend l'air lourd plus frais. C'est agréable...

23-10-2017_00-46-46

 

Je m'approche du parc de mon enfance, ce si bel endroit où j'étais un petit pirate. Deux petites filles jouent. Elles me rappellent moi plus jeune. Quand j'étais avec Colleen, on s'éclatait ! Je m'assois sur le banc

23-10-2017_00-47-09

 

Peut être qu'il faut que j'arrête de me figer dans le passé. De ne penser qu'à mes souvenirs. Mon père est mort, et ça m'a blessée. Tellement que je ne pense qu'à être sa fierté. Qu'il voie en moi sa petite fille joyeuse.

Mais peut être que je ne suis plus la petite fille joyeuse et souriante. Celle qui se déguise en monstre pour Halloween, et qui adore attraper des papillons (en les relâchant à la suite). Non. J'ai seize ans dans une dizaine de jours. Je ne suis plus une enfant. Je suis une adolescente, et dans deux ans, je serais une jeune femme. Je dois devenir responsable. Si ce n'est plus moi qui joue gaiement, ce sera d'autres personnes. Si ce n'est plus les parents qui gèrent, c'est leurs enfants. Je veux mûrir. Oui, mon père doit être fier de moi, mais pas si je reste une enfant...

Il est l'heure de grandir, de devenir une grande fille. Même si je n'ai pas envie.

23-10-2017_00-47-5423-10-2017_00-48-09

Je m'approche de la blondinette, qui joue à être une pirate, et surgit comme si j'étais le vaillant monstre des mers, que jouait mon père dans le passé. C'est si drôle. Elle a l'air d'aimer de pouvoir jouer avec une "grande personne". Je souris à la petite, puis quand l'heure viens, je lui dit au revoir et m'éloigne. Il faut que j'aille me préparer, et que j'appelle mes deux accolytes, mes fidèles amies.

23-10-2017_00-50-20J'envoie un bref SMS à Colleen, qui me dit qu'on peut se rejoindre devant le lycée. J'accepte sa proposition. On se verra donc là bas...

23-10-2017_00-51-21

Ensuite, je compose le numéro de Heather. Elle m'annonce qu'elle est un peu stressée pour ce soir, et qu'elle a très hâte de nous voir, Colleen et moi. Je raccroche au bout de dix minutes. Il faut que j'aille me préparer.

23-10-2017_00-52-15

J'entre dans la salle de bain, où je croise ma mère. Je ne dis rien. Pour l'instant, je n'ai pas envie de lui adresser la parole. C'est à elle de s'excuser, pas le contraire !

23-10-2017_00-53-4123-10-2017_00-54-34

Je commence déjà par me brosser les dents, puis j'applique le maquillage, tout en essayant de me donner du courage face au miroir. Dès que j'ai fini, je vais chercher les vêtements bien préparés, pliés dans la commode.

23-10-2017_01-04-0223-10-2017_01-04-25

 J'observe mon reflet quelques minutes. Est-ce que c'est assez bien ? Au moins, j'ai une tenue confortable. Cela fait longtemps que je n'ai pas porté ces habits. J'avais presque oublié la sensation de porter une jupe !

23-10-2017_01-05-4023-10-2017_01-06-06

Je m'installe sur la terrasse à l'entrée de la maison, un tube à bulle à la main. Quand j'étais petite, c'était merveilleux ce jouet. C'est quelque chose qui, au fil du temps, a toujours la côte. Comme la musique... Alors forcément, ça me plaît.

23-10-2017_01-07-14

 Je rentre à l'intérieur. Ma guitare est au lycée, je n'ai plus qu'à attendre l'heure pour partir. Je ne vais pas y aller à pied, même si c'est pas si loin. Ils ont contacté la société de Bus de Newcrest afin qu'on puisse partir là-bas convenablement. Ma mère croise mon regard et me fait signe d'approcher. Je la laisse parler.

- On ne s'entend pas très bien en ce moment...

- En effet.

- Et j'aimerais quand même que ça change. Depuis que ton père est mort, on a agit différemment pour contrôler notre tristesse, et on a des torts toutes les deux...

- Je l'assume, tu sais. Je ne suis pas une fille facile.

- Et moi, je ne suis pas une mère facile. Mais on a des caractères différents, et puis, c'est ton père qui s'occupait surtout de toi. Je veux qu'on reparte sur de bonnes bases.

Je suis impressionnée qu'elle fasse le premier pas ainsi. Ce n'est pas son genre..

23-10-2017_01-07-48

- On devrait... Enterrer la hache de guerre...? Se reparler comme dans une relation de mère et fille banale, sans particularités. Je n'approuve pas toujours tes choix, mais soit...

- Si c'est ce que tu veux, je ne vais pas refuser...!

- Tant mieux, ce serait dommage. Mais je voudrais établir certaines règles avant. Pour qu'on se gère mieux.

- Vas-y, dit moi.

- En semaine de cours, je ne veux pas que tu rentres à plus de minuit. Tu ne sècheras plus les cours sauf si tu es malade par exemple, et tu vas essayer de mettre la main à la pâte ici.

- Mais je... Bon, si tu veux. Par contre j'ai une règle moi aussi...

- Oui ?

- Tu ne dois pas m'empêcher de côtoyer Colleen. Je l'aime beaucoup, c'est ma meilleure amie !

- D'accord, mais j'aimerais que tu ne boives pas trop. Tu as seize ans Iris, et si tu sombres dans ce genre de choses...

- Elle est juste rebelle. Elle n'est pas mauvaise envers moi, tu sais.

- Je suis contente d'avoir parlé avec ma fille, sans s'insulter, sans crier...

- Oui, moi aussi. Mais je vais devoir y aller par contre.

Elle hoche la tête. Au fond, c'est tellement bien qu'on aie de nouveau de bonnes relations. Enfin, pas forcément bonnes, mais neutres, au moins.

23-10-2017_01-08-22

Je me dirige vers la porte. Il faut que j'aille à la fête. Le bus sera là dans dix minutes au maximum...

- Et euh... Iris ?

- Ouais ?

- Bonne soirée, avec tes amies.

- Je... Merci... dis-je, un petit sourire aux lèvres.

Peut être qu'on va vraiment bien s'entendre au final ?

23-10-2017_01-08-47

Je sors et avance jusqu'à mon arrêt de bus. Dans peu de temps, je vais voir Colleen et Heather. On va beaucoup s'amuser et passer une soirée mémorable ! Je n'ai qu'à ignorer Vanessa et Sophie, puis tout ira très bien...!

23-10-2017_01-22-20

J'arrive devant le lycée, qui a l'air d'être très bien décoré pour cette soirée. Colleen et Heather sont déjà là. Je laisse juste mon regard s'éterniser sur l'immense guirlande de ballons, puis je me retourne vers mes amies.

23-10-2017_01-22-28

 

Colleen a enfilé une veste qu'elle aime beaucoup porter. Elle reste fidèle à elle même, la Colleen que j'aime beaucoup telle qu'elle est.

23-10-2017_01-22-36

 

- Vous êtes magnifiques... dis-je aux filles, un sourire aux lèvres.

- Et toi donc !

Celle qui a fait le plus d'efforts, c'est sûrement Heather. Ses cheveux sont coiffés à l'aide d'un bandeau, et son maquillage est plus habillé que d'habitude.

23-10-2017_01-22-46

 

Elle s'approche de moi et me serre contre elle. Je sens son stress, elle a peur de la prestation qu'on va devoir donner... Mais je suis sûre que ça va bien se passer... Enfin, j'espère.

23-10-2017_01-23-32

 

- J'en vois qui ne perdent pas de temps, dites-donc. La reine des pétasses a l'air contente de draguer son mec... Elle, elle ne m'a pas manqué !

- Mec qui est d'ailleurs très fidèle : Dès qu'elle tourne le dos, il embrasse la première venue...

- C'est bien son genre. Une vraie bande de cons, en fait.

- C'est sûr. Mais je ne veux pas qu'on se préoccupe d'eux pour l'instant... Ils m'exaspèrent déjà au quotidien.

- J'suis d'accord Iris. Entièrement.

23-10-2017_01-31-16

Nous entrons dans le gymnase. Le principal est déjà là, et les élèves commencent lentement à arriver. Colleen reste en arrière, en évitant le regard du vieil homme l'ayant renvoyé plusieurs mois plus tôt.

23-10-2017_01-35-47

 

- Oh, bonjour les filles, vous voilà enfin ! Et euh... Bonjour... Mlle Ross...?

- Yep, c'est moi, en chair et en os.

- Que faites-vous ici ? Vous avez été expulsée il y a quelques mois...

- Hé bien, j'accompagne mes amies à la fête du lycée. "Accompagnants libres", non ? Alors j'suis venue au bahut. Vous inquiétez pas, je vais pas revenir vous pourrir la vie m'sieur, promis !

- ... Tant mieux. Bref. Iris, Heather, vous avez quartier libre pour la fête. Je ne vais pas rester beaucoup, j'espère que vous gérez le concert !

- Quoi ? Pas de surveillants !

- Voyons, à quinze ans, je vous considère assez matures...

- Lol.

Un blanc s'installe pendant quelques secondes. Je me retiens d'éclater de rire.

- Je vous prie de cesser cette attitude, Colleen ! Vous êtes dans mon établissement !

- Je dis juste, LOL ! Parce que Tuker a l'air mature, dites-donc ! Waouh !

- Vous n'êtes pas forcément la mieux placée pour juger les autres.

- Vous non plus, m'sieur.

Il lève les yeux au ciel. La salle commence à se remplir peu à peu.

23-10-2017_01-35-54

23-10-2017_01-36-03

Tout le monde est bien là. Chaque étudiant  a rêvetit une tenue de fête agréable et s'assoit, sauf moi et Heather car nous jouons. Et Colleen, parce qu'elle a décidé d'emmerder le principal. Certains ont l'air intéressés, d'autres ont l'air de se foutre de tout et ont hâte de commencer la fête.

23-10-2017_01-36-13

Il fait son discours de fin d'année, toujours le même, en disant qu'il a aimé le fait qu'on soit des lycéens bosseurs, qu'on a été globalement une bonne classe de premières années, et il nous souhaite une bonne fête, avant de quitter le gymnase.

23-10-2017_01-40-48

 

Après avoir pris une grande bouffée d'air, je regarde mon amie. Elle hausse les épaules. C'est à nous de jouer, maintenant... C'est tellement impressionnant d'être aux devants de la scène ! Tout à coup, je me sens beaucoup moins confiante. Mais il faut qu'on commence. On s'est mises d'accord sur le morceau à jouer respectivement... Je suis sûre que ça va aller plus ou moins bien.

23-10-2017_01-40-5623-10-2017_12-55-50

 

Je commence à gratter les cordes, et Heather à pianoter sur son clavier numérique. Nos sons s'accordent vraiment bien, je trouve. C'est génial. Le stress diminue légèrement et laisse place à une joie exceptionnelle. Mais la musique se finit bien trop vite. C'est dommage...

[https://www.youtube.com/watch?v=kmr_GXLhPC8&feature=youtu.be]

23-10-2017_12-30-37

Mon amie tourne son regard vers moi. Je souris faiblement.

- Tu joues vraiment bien, Iris... Vraiment.

- Toi aussi Heather, tu sais.

- Oui, mais j'arrive pas à atteindre ton niveau. Même si nos deux instruments se mélangent bien, je voudrais TE voir jouer. Seule, pour que la foule n'aie d'yeux que pour toi !

- Tu crois...?

- Oui. Allez-vas y !

Je vois Colleen sourire. Alors, elles avaient mijoté ça toutes les deux ! Très bien, d'accord...

23-10-2017_12-29-15

 

Je lève les yeux. Certains élèves s'intéressent à nous, mais d'autres, comme Vanessa, s'en fout totalement. Elle vient de verser une bouteille entière dans la fontaine, en riant comme une bécasse. Mais je ne vais pas arrêter pour elle.

23-10-2017_12-53-25

 

Je me saisis de ma guitare et commence à jouer. Il faut que j'y arrive, juste pour cette soirée...

En milieu de morceau, Sophie arrive (en retard) et s'approche, avec son air encore plus snob que d'habitude.

[https://www.youtube.com/watch?v=yGW2u3QimDA&feature=youtu.be]

23-10-2017_12-56-58

 

À peine je finis de jouer que je vois Vanessa augmenter le son de la musique, un sourire mauvais aux lèvres.

- Sérieux, quelqu'un a écouté la cacophonie de Turner et Scott ? Ou pire, a aimé cette horreur ? Pfff, il y a de la musique toute prête, alors sérieux, vous emmerdez pas avec elles... Venez faire la fête !

Je fronce les sourcils. Colleen serre les poings, je suis sûre qu'elle meurt d'envie de défoncer Vanessa.

- Oh, tiens, madame l'exclue est revenue ? Tu n'as pas ta place dans ce lycée, Ross.

- Ta gueule.

23-10-2017_12-58-23

 

Sophie se plante en plein milieu de notre chemin.

- Je ne vois paas du tout pourquoi tu as invité cette fille violente à la fête de ton lycée, Iris... Cela est insensé ! Ton autre fréquentation m'a l'air toute aussi bête mais peut être moins étrange. Et puis, je n'apprécie pas du tout ce que tu as joué, enfin c'était...

- Casse toi, toi !

23-10-2017_13-00-14

 

Vanessa a entraîné tout le monde avec elle. Sophie reste sans voix, et je m'approche de la blonde, furieuse. Elle ne va pas nous empêcher de jouer, cette débile ! Il est déjà au moins minuit ou une heure du matin...

23-10-2017_13-00-51-2

 

- Sérieux, Vanessa ? Tu te prends pour la princesse ? Ce soir, c'est pas toi la reine. On est sur scène, alors tu nous respectes, 'tain !

- Ha ha. Tu as dis quelque chose, petite ?

- LA FERME !

23-10-2017_13-02-39

 

- Non mais je sais paaas comment te l'expliquer, quoii. Genre, c'est moii la cheffe du bahut. Je suis pote avec tout le monde, ha ha. Sauf euh, tes deux ploucs d'amies là, elles sont trop chelou pour mon niveau.

- Tu vas fermer ta gueule, Vanessa.

23-10-2017_13-04-33

 

Elle éclate de rire, un rire mauvais et moqueur.

- Je crois que tu n'as pas compris Turner. Personne ne tiens à toi ! Ta pote aux cheveux bleus veux juste avoir quelqu'un pour faire des conneries, et ton autre "amie" ne voulait pas s'emmerder à jouer seuule. Personne ne t'aime dans ce bahut, ni m'aime ailleurs. Si on se moque pas de toi, ma pauvre, c'est juuste parce que ton père, bah il est mort. HA HA. Mais moi, j'en ai rien à foutre, j'ai pas de la peine pour toi ou pour ce débile qui te servait de parent...

- Je vais te DEFONCER LA GUEULE ! Tu crois quoi ? Je t'ai déjà pété la gueule dans notre enfance, tu veux remettre ça ?!

- Je ne te dis que la simple vérité. Tu n'as rien pour toi, tu as vu ta tronnche, chérie ?

La rage m'aveugle.

23-10-2017_13-06-26

 

Je me jette sur elle, lui assénant un coup de poing dans le ventre. Elle crie. Ses talons hauts me font mal, elle a appris à se défendre depuis nos huit ans.

- Lâche moi, espèce de folle !

Je n'en ai pas envie. Même si c'est mal. Elle a commencé à me railler.

23-10-2017_13-12-57

 

Je me prends plusieurs coups dans le visage. Vanessa est toute aussi furieuse que moi, et je sens les regards se poser sur nous. Elle me frappe encore plusieurs fois. Je sens que quelques goûtes de sang coulent de mon nez.

23-10-2017_13-42-32

 

- T'ES VRAIMENT UNE FOLLE, 'TAIN ! Mais j'AI gagné, parce que je te l'ai dis Turner. JE suis supérieure à TOI !!

23-10-2017_13-14-02

 

J'essuie mon visage. Je me sens toute hébétée, je vois encore flou, manquant de vaciller à deux reprises. J'ai besoin... De dormir. Mon ventre me brûle, et j'ai mal partout. Elle m'a défoncée.

23-10-2017_13-43-36

 

- Sérieux, Tuker ? Tu t'es pris pour une guerrière ?

- Et toi ? T'es juste une vi-ctime. Tu sais pas te battre !

- Oh oh, ça, je vais te le montrer... JE T'INTERDIS DE TOUCHER À MA MEILLEURE AMIE, EST-CE BIEN CLAIR ?!

23-10-2017_13-44-15

 

Vaguement, je vois Colleen se jetter sur Vanessa, avant de trébucher. J'ai mal au crâne. Heather se précipte vers moi et m'aide à tenir debout, en encourageant notre amie à gagner. J'essaie de faire de même, mais je me sens trop mal pour y parvenir...


LA LA LA :)

Qui va gagner, dis donc ? On se demande x)

J'aime trop la tenue d'Iris, vraiment x) Et j'ai hâte de vous publier la suite ;)

SINON

LE PACK ANIMAUX VIENS DE SORTIR

ENFIN L'ADD-ON

Et

JE SUIS TOMBEE AMOUREUSE **

Du coup, je vous annonce que dans quelques chapitres, les minous et les dogs vont arriver en viiiille :D